Françoise DETIENNE

Interview de Françoise DETIENNE
Secrétaire du Syndicat d’Initiative de Wavre

Françoise Detienne en bref…
Wavrienne jusqu’au bout des ongles, Françoise Detienne est passionnée de lecture, de marches Adeps et de collections en tout genre. À 61 ans, elle est aussi l’heureuse grand-mère d’une jolie petite Emilie. Rencontre avec une figure emblématique du Syndicat d’Initiative.

Bonjour Françoise, quelle fonction occupez-vous à la Ville ?
Bonjour ! Je suis la secrétaire du Syndicat d’Initiative. Je suis entrée en fonction le 1er avril 1986. Cela fera donc bientôt 30 ans que j’y travaille.

Comment avez-vous rejoint le Syndicat d’Initiative ?
Le Syndicat a été créé en 1937. À l’époque il n’avait pas encore « pignon sur rue » comme on dit. Ce n’est qu’en 1985, à la demande de la Secrétaire générale de l’époque que Marcel Godfroid, notre ancien Président, a ouvert le bureau. Il recherchait une secrétaire, j’ai déposé ma candidature, passé un examen et ai été sélectionnée.

Quel a été votre parcours avant d’intégrer le Syndicat ?
J’ai fréquenté l’école des filles, aussi appelée le Lycée Royal de Wavre qui se trouvait dans les bâtiments désormais occupés par l’Académie de Musique et la Vitamine Z. Après 13 années passées dans un laboratoire d’analyses biologiques à Schaerbeek, j’ai rejoint le Syndicat comme je vous l’ai expliqué.

En quoi consiste votre travail ?
En tant que secrétaire, je suis notamment chargée de rassembler de la documentation touristique sur toutes les Provinces de Belgique puisque le Syndicat d’Initiative est l’office du Tourisme de Wavre. Et c’est d’ailleurs la première tâche que l’on m’a confié à mon arrivée. Je suis également en charge d’une partie du Bonjour Wavre, lui-même créé en 1986, mais aussi de la gestion de l’occupation du Château de l’Ermitage, de l’organisation de divers événements culturels comme le Jeu de Jean et Alice, les Collections Insolites. Enfin, avec un vingtaine de bénévoles, je gère l’accueil des visiteurs au bureau. Le Syndicat fait aussi office de billetterie pour de nombreux événements organisés par la Ville ou les associations locales. Le Syndicat est vraiment une figure incontournable de la vie wavrienne.

Quels sont les inconvénients et les avantages de votre fonction ?
Forcément les vernissages et les nombreuses festivités nous donnent parfois peu de répit. Ceci dit, pour une wavrienne qui aime sa ville, c’est un plaisir de faire un tel travail et de représenter sa cité.

Y-a-t-il un événement en particulier que vous aimez organiser ?
Les Collections Insolites, sans aucune hésitation ! Étant moi-même collectionneuse, c’est vraiment un plaisir ! Depuis sa création en 1986, plus de 1000 collections différentes ont été exposées. En 2016, ce sera la 30ème édition et pas moins de 30 collections différentes seront présentées.

Et que collectionnez-vous ?
Un peu de tout ! J’ai plus d’une centaine de mini dictionnaires, 5000 fèves de galettes des rois, des cuillères à sel… Je collectionne tout ce qui est petit et ne prend pas de place !

On croit savoir que d’ici trois ans, en 2018, vous prendrez votre retraite… Après plus de 30 années de bons et loyaux services au Syndicat, que pouvons-nous déjà vous souhaiter ?
De garder une bonne santé et de faire de beaux voyages… Je souhaite aussi passer du temps avec ma petite fille Emilie. Et puis rester active en faisant du bénévolat, mais pas au Syndicat, là j’ai fait le tour ! Plutôt en tant qu’écrivain publique par exemple.

Merci Françoise pour cette interview !

Newsletter

Newsletter Ville de Wavre

Ville de Wavre sur Facebook

Twitter

Plan du site  Disclaimer  Fiche analytique Copyright