Danièle ADAM

Interview de Danièle Adam
Directrice du Service des Sports de Wavre

Danièle Adam en bref…
Danièle Adam a 55 ans. Elle est citoyenne wavrienne depuis 1965 et vit à mi-chemin à vol d’oiseau des centres sportifs de Wavre et de Limal, coïncidence ? Pas sûr ! Depuis 1980, Danièle travaille pour la commune : de vestiairiste à Directrice du Service des Sports, partons à la rencontre de la « Mamy des sports » comme on la surnomme…

Bonjour Danièle, quelle fonction occupez-vous à la Ville ?
Bonjour, je suis la Directrice du Service des Sports de Wavre depuis 1993. Mais en 1980 j’étais déjà à la Ville ! J’ai commencé en tenant le vestiaire de l’ancien bassin de natation, puis je suis devenue secrétaire du Service des Sports lors de sa création en 1982. Vous connaissez la suite…!

Pouvez-vous nous dire en quoi consiste votre métier concrètement?
En fait, le Service des Sports est articulé en deux pôles si je puis dire. Il y a tout d’abord l’ASBL « Sport et Jeunesse » dont je suis responsable et qui est sous tutelle communale. L’ASBL dispose d’une Assemblée Générale, d’un Conseil d’Administration et est notamment composée des échevins du sport et de la jeunesse et aussi d’élus communaux.
Cette ASBL s’occupe de tout ce qui concerne la gestion des bâtiments sportifs et des salles de sport de Wavre, Limal et Bierges. Au quotidien, cela implique la planification de l’occupation des salles, la coordination avec les clubs sportifs (ils sont plus de 100 à Wavre !), mais aussi la distribution des « Chèques Sport » pour favoriser l’accès au sport des jeunes Wavriens entre 6 et 17 ans.

Vous avez parlé d’un Service articulé en deux pôles. Qu’en est-il du second?
Oui tout à fait, le second pôle dont je suis responsable est le Service de la « Plaine des Sports ». Il est chargé de l’entretien des extérieurs c’est-à-dire des pelouses des terrains de football ou du brossage des terrains de hockey, et aussi de toutes les plaines de jeux et des aires de sports extérieures.

Puisque vous abordez le hockey, pensez-vous qu’on puisse parler de « folie du hockey wavrien » ?
C’est vrai que le hockey a beaucoup de succès ici à Wavre. En tout, on dénombre approximativement 1000 membres pour le Lara Hockey Club de Wavre. Le club compte une soixantaine d’équipes inscrites en championnat. C’est énorme ! Depuis sa création en 1996, il a connu une grosse évolution. On s’en réjouit !

Revenons-en à votre Service… Dites-nous concrètement combien d’employés y sont actif quotidiennement ?
En tout, nous sommes 14. Nous sommes quatre, moi y compris, à effectuer un travail plutôt administratif. Trois personnes s’occupent de l’entretien des bâtiments. Et sept ouvriers communaux se chargent de tout ce qui concerne le Service de la Plaine des Sports.

Pouvez-vous nous raconter votre journée type ?
« Une journée type ? C’est non programmable ! » Non sérieusement, la journée commence par la mise en route du Service, le traitement des bons de commande. Ensuite, avec mon équipe, je fais du travail administratif ce qui veut dire : répondre aux mails, planifier, échanger au cas par cas avec les clubs, etc. C’est un travail de longue haleine, il faut faire preuve de souplesse car les clubs sportifs ont des horaires parfois décalés, j’ai pas mal de réunions en soirées… du coup, je n’échappe pas à la règle et je bois pas mal de café aussi ! En fait, c’est un métier assez « multifonctions ». De la gestion du personnel à de l’administratif en passant même par la commande de tronçonneuses, je touche un peu à tout et c’est ça qui me plait.

Avez-vous une anecdote à nous raconter ? Un fait marquant qui est arrivé dans votre Service ?
Je me souviens de la fois où nous avions accueilli l’équipe nationale française de football, c’était lors de l’Euro 2000. L’équipe des Bleus avait choisi nos infrastructures wavriennes et le stade Justin Peters comme site d’entraînement. Du coup, c’était le branle-bas de combat pour la Ville et le Service des Sports afin de recevoir dignement ces idoles.
Nous avons ainsi accueilli Fabien Barthez, Laurent Blanc, Bixente Lizarazu, Lilian Thuram ou encore Zinédine Zidane… Excusez du peu ! Pour l’occasion, nous avions effectué d’importants travaux de réparations du stade. Nous nous étions aussi occupés de la pelouse avec grand soin… Quel souvenir !

Pour conclure cette interview, y-a-t-il un projet actuel dont vous souhaiteriez nous parler, et dont vous êtes fière ?
Avec plaisir ! Figurez-vous que d’ici début mai, le Centre sportif de Wavre va être entièrement remis à neuf. Les infrastructures sportives et autres installations vont être rénovées pour le plus grand plaisir de tous. Ces travaux vont permettre de moderniser le bâtiment, c’est une très bonne nouvelle et je dois dire que je suis vraiment très impatiente ! Et j’espère de tout cœur que cela incitera les wavriens à profiter de ces nouvelles installations pour bouger !

Merci Danièle de nous avoir accordé cette interview !

Newsletter

Newsletter Ville de Wavre

Ville de Wavre sur Facebook

Twitter

Plan du site  Disclaimer  Fiche analytique Copyright