1 jour sans…

1 jour sans…

Chaque année depuis 3 ans, votre police locale de Wavre participe à l'action « 1jour sans » (cambriolage). Cette année, le Jour "J" est le vendredi 27/10/2017.Dans ce cadre, la Zone de Police d...

Wallonie Bienvenue à Wavre

Wallonie Bienvenue à Wavre

Ces 21 et 22 octobre 2017, la commune de Wavre, via son Syndicat d’Initiative, organisera, pour la quatrième fois, l’opération Wallonie Bienvenue. Deux jours exceptionnels lors desquels Wavre,...

1er novembre 2017

1er novembre 2017

Le Collège communal de la Ville de Wavre et Monsieur l’Echevin des Associations patriotiques, Jean-Pol Hannon, les AGPW et la Fédération Nationale des Combattants vous informent qu’un hommage...

Connaissez-vous le CPAS de Wavre ?

Connaissez-vous le CPAS de Wavre ?

Connaissez-vous le CPAS de Wavre ?Lumière sur son passé, son présent et son avenir Exposition du 21 octobre au 10 novembre 2017 L’anniversaire des 40 ans des CPAS est l’occasion pour le CPA...

Quelles démarches pour le don d’organes ?

Quelles démarches pour le don d’organes ?

S’enregistrer comme donneur d’organes

Pour de nombreux patients souffrant de maladies chroniques irréversibles, la transplantation d'un organe est parfois le dernier traitement possible. Un cœur, un foie, un rein peuvent leur sauver la vie. Malheureusement, la liste d’attente des demandes d'organes est actuellement plus importante que celle des donneurs.

"Entre la vie et la mort, il n’y a qu’un geste : le don d’organes. C’est un relais pour la vie. D’un côté une vie qui s’en va, de l’autre plusieurs vies sauvées. Comme la flamme olympique qui passe d’une main à l’autre et qui donne une chance de vie et d’espoir." Claudine et Thierry, parents de Laurent K., donneur.

Donner de son vivant ?

Certains organes peuvent être prélevés de votre vivant parce qu'ils se régénèrent vite. C’est le cas du sang, de la moelle osseuse, une partie du foie ou un segment d’intestin. Ces interventions médicales comportent des risques infimes pour le donneur en regard des bienfaits prévisibles sur la santé du receveur. Ce genre de don n'est possible qu'avec le consentement préalable :

- du donneur s'il est âgé d'au moins 15 ans
- du conjoint du donneur ou de son cohabitant
- des parents ou du représentant légal du donneur s'il est mineur

Quand les conséquences médicales pour le donneur s'avèrent plus importantes, le prélèvement d'organes n'est réalisé que lorsque la vie du receveur est en danger.

Après le décès : qui ne dit mot, consent

En Belgique, la loi qui encadre les prélèvements et les transplantations d’organes est basée sur le principe de "Qui ne dit mot consent". Cela signifie que chaque citoyen Belge, ou inscrit au Registre national depuis au moins 6 mois, est un donneur présumé.

La loi autorise donc le prélèvement de vos organes après votre décès sauf si :

- Vous avez explicitement exprimé votre refus de votre vivant.
- Votre famille proche (enfants, parents ou conjoint) s'y oppose.

Faire don ou non de vos organes ?

Pour éviter à vos proches d’être confrontés à ce choix douloureux après votre décès, vous pouvez rédiger au préalable un formulaire de consentement. Cliquez sur ce lien pour le télécharger et amenez-le ensuite au service Population de la Ville de Wavre qui enregistrera votre choix dans le Registre national. Le document est également disponible en version papier à la commune.

Si vous ne voulez pas que des organes ou des tissus soient prélevés sur votre corps après votre décès, cochez la case correspondante à ce choix dans le formulaire de consentement. Votre choix peut être modifié ultérieurement si vous souhaitez changer d’avis.

Retenez que le don d’organes post-mortem est gratuit, anonyme et effectué dans le plus grand respect de la dépouille mortelle qui est ensuite rendue à la famille.

Téléchargez le formulaire de consentement au don d'organes
Téléchargez le dépliant explicatif concernant le don d’organes

Newsletter

Ville de Wavre sur Facebook

Twitter

Plan du site  Disclaimer  Fiche analytique Copyright