Wavre in Progress l'expo

Wavre in Progress l'expo

Wavre in Progress c’est quoi ? Au-delà du nom et du logo, Wavre In Progress c’est un site internet (un écosystème digital comme dirait nos geeks) pour vous informer sur les grands projets de ...

Affichage électoral - Règlement

Affichage électoral - Règlement

Lors de la dernière séance du Conseil, il a été discuté des règles en matière d’affichage électoral. Le règlement sur l’affichage électoral, adopté en 2006 par le Conseil, est toujour...

ÉVITEZ LES ESCROQUERIES !

ÉVITEZ LES ESCROQUERIES !

À l’initiative de la Province du Brabant wallon et de la Police judiciaire, la brochure « mammy rusée » a été créée pour donner des conseils et éviter les arnaques par téléphone et inte...

Balade gourmande

Balade gourmande

Le Syndicat d’Initiative de Wavre a le plaisir de vous inviter à sa 2ème Balade Gourmande, le 23 août prochain, permettant à tout citoyen de découvrir, à travers un circuit gastronomique, di...

Marthe Drémont

La Ville de Wavre tient à rendre hommage à Madame Marthe Drémont, dernière grande résistante locale de la Seconde Guerre mondiale. Elle s'est éteinte le 1er octobre 2015 à l'âge de 100 ans.

Marthe Drémont avait soufflé ses 100 bougies le 1er avril dernier et vivait au Point du Jour à Bierges depuis 2005. Elle était la dernière grande résistante wavrienne de la guerre 40-45. Pierre Gusbin, du Cercle d'histoire, d'archéologie et de généalogie de Wavre et du Brabant wallon (CHAW) nous raconte quelques lignes de son histoire remarquable.
Le marie de Marthe, sous-lieutenant à l'armée, meurt en première ligne le 10 mai 1940, à la frontière belge près de Maastricht. Au même moment, Marthe Drémont doit évacuer Wavre menacée de bombardements et c'est en exil à Toulouse qu'elle apprend le décès de son mari. Lorsqu'elle revient en Belgique quelques mois plus tard, elle décide d'entrer en résistance et posent de nombreux actes en ce sens jusqu'à son arrestation par la Gestapo le 9 décembre 1941. Elle transmettra, entre autres, des informations aux services de renseignements britanniques. Elle passe alors des prisons belges à un camp de concentration allemand. Elle sera utilisée comme cobaye pour diverses expériences… Lorsqu'elle est libérée en 1945, elle ne pèse plus que 30 kilos… Elle revient vivre à Wavre, près de l'Hôtel de Ville, et reprend le cours de sa vie. Elle tiendra un magasin de vêtements pendant plusieurs années.

Marthe Drémont a reçu de nombreuses décorations: la Croix de Guerre, la Croix du Prisonnier Politique ou encore la gratitude des Forces armées du Commonwealth.

La Ville de Wavre se souviendra de Marthe Drémont.

Newsletter

inscription newsletter

Ville de Wavre sur Facebook

Twitter

Plan du site  Disclaimer  Fiche analytique Copyright  Politique en matière de cookies