Les conséquences du BREXIT sur le permis de conduire

Les conséquences du BREXIT sur le permis de conduire

Le Royaume-Uni (RU) quitte l'Union européenne (UE) le 29 mars 2019. D'ici là, les deux entités auront le temps de négocier à la fois les conditions du retrait du RU de l'UE et une déclaration ...

Ristourne sur l'eau

Ristourne sur l'eau

Nous avons le plaisir de vous informer que le Conseil communal a reconduit l’octroi de ristournes sur la consommation d’eau dont le décompte annuel sera émis durant l’année 2020.Vous trouve...

Forfait annuel en faveur des personnes handicapées - Télédistribution

Forfait annuel en faveur des personnes handicapées - Télédistribution

Nous avons le plaisir de vous informer que le Conseil communal a décidé d’octroyer un forfait annuel de 40 € sur le prix de l’abonnement à la télédistribution quel que soit l’opérateur...

Conférence « La vie secrète des abeilles et des champignons »

Conférence « La vie secrète des abeilles et des champignons »

Il aura fallu 30 ans à un mycologue américain passionné d’abeilles mellifères pour découvrir que celles-ci entretiennent depuis des millénaires un lien vital avec les mycéliums et les champ...

Interdiction des sacs plastiques en Wallonie

Interdiction des sacs plastiques en Wallonie

L’interdiction d’utiliser des sacs de caisse en plastique à usage unique, qu’ils soient gratuits ou payants, est entrée en vigueur en Wallonie le 1er décembre 2016.

Pourquoi cette mesure ?
L’impact environnemental de l’usage des sacs en plastique n’est plus à démontrer. Les « mers » de plastique formées par les courants marins témoignent de ce désastre écologique comme la présence des sacs dans les déchets sauvages ramassés en Wallonie. « Une seconde pour fabriquer un sac plastique. 20 minutes d’utilisation. Des décennies de pollution. Voilà qui résume la raison d’être de cette mesure » selon le Ministre wallon de l’Environnement.  

Quels sacs interdits à partir du 1er décembre 2016 ?
A partir du 1er décembre 2016, l’usage de sacs de caisse en plastique léger est interdit.  Par sac de caisse, on entend celui utilisé pour regrouper et transporter les achats lors du passage à la caisse, qu’il soit gratuit ou payant, quel que soit le type de commerce (alimentaire ou non) et le lieu de vente (petits commerces, supermarchés, marchés…).    

L’interdiction vise l’utilisation de sacs en plastique tant par le commerçant lorsqu’il emballe lui-même les achats que par le client.  

Par « léger » il faut entendre une épaisseur inférieure à 50 microns, quels que soient le type de plastique et les caractéristiques (incinérable, biodégradable, compostable…).

Le papier plastifié utilisé pour l’emballage de morceaux de viande, du poisson ou du fromage ne constitue pas un sac en plastique et reste autorisé.

Les commerçants pourront écouler leur stock de sacs personnalisés achetés avant le 9 juillet 2016 (date de publication du décret au Moniteur belge) jusqu’au 1er décembre 2017.  

Les autres sacs ?
Les sacs autres que ceux de caisse seront également visés par une interdiction. Cela vise par exemple les sacs utilisés pour emballer les fruits et légumes ou les denrées humides au point de vente, qu’ils soient gratuits ou payants. Les modalités d’entrée en vigueur et les alternatives seront fixées à l’issue de la consultation en cours avec le secteur du commerce.  

Les alternatives ?
Lorsqu’un conditionnement est nécessaire, les sacs en tissu ou en papier, les cartons, le traditionnel panier ou cabas, les bacs et paniers en plastique réutilisables conçus pour et destinés à être utilisés de nombreuses fois, le sac  à dos… sont autant d’alternatives aux sacs de caisse à usage unique.  

Limiter la consommation de sacs en plastique, et par là-même, la production de déchets plastiques et la présence de déchets plastiques dans les déchets sauvages sont les objectifs de cette mesure.

Les alternatives

Newsletter

inscription newsletter

Ville de Wavre sur Facebook

Twitter

Plan du site  Disclaimer  Fiche analytique Copyright  Politique en matière de cookies