1 jour sans…

1 jour sans…

Chaque année depuis 3 ans, votre police locale de Wavre participe à l'action « 1jour sans » (cambriolage). Cette année, le Jour "J" est le vendredi 27/10/2017.Dans ce cadre, la Zone de Police d...

Wallonie Bienvenue à Wavre

Wallonie Bienvenue à Wavre

Ces 21 et 22 octobre 2017, la commune de Wavre, via son Syndicat d’Initiative, organisera, pour la quatrième fois, l’opération Wallonie Bienvenue. Deux jours exceptionnels lors desquels Wavre,...

1er novembre 2017

1er novembre 2017

Le Collège communal de la Ville de Wavre et Monsieur l’Echevin des Associations patriotiques, Jean-Pol Hannon, les AGPW et la Fédération Nationale des Combattants vous informent qu’un hommage...

Collecte de jouets

Collecte de jouets

Vos enfants ont grandi et vous ne savez que faire de certains de leurs anciens jouets ? Ne les jetez plus à la poubelle ! Le samedi 21 octobre 2017, pour la 15e année consécutive, l’IBW (Interc...

Tous nos voeux aux commerçants

TOUS NOS VŒUX AUX COMMERÇANTS

Lors de la soirée de présentation des vœux de Nouvel An de l'ACW, Emile Delvaux, le président de l'Association des Commerçants, a entamé sa prise de parole en dressant le bilan de l'année écoulée. Et celui-ci est plutôt satisfaisant d'après lui. Le président note l'impact positif de la Parade de Noël qui a en effet « fait parler » de Wavre durant de longues semaines. Il en a été de même lors de la Joyeuse Entrée de leurs Majestés en septembre dernier. Emile Delvaux nous dit que c'est bien là l'essentiel : que l'on parle de Wavre partout en Belgique. Parce que le dynamisme est un cercle vertueux !
Le président a également eu des mots encourageants et positifs concernant le projet de développement commercial sur le parking des Fontaines et la réhabilitation de la Galerie des Carmes. De nouvelles surfaces commerciales plus grandes et un parking souterrain sont nécessaires pour la ville. Aussi, il prévient ses adhérents que l'omelette ne se fera pas sans casser des œufs mais que la réussite du programme en vaut le coup.
Nous retiendrons encore ses espoirs et ses ambitions concernant l'opération Télévie dans laquelle l'ACW s'est inscrite cette année. Les commerçants revendent des chocolats au profit de l'opération et si le niveau de collecte le permet le président espère pouvoir remettre lui-même le chèque sur les plateaux de télévision lors de la soirée événementielle consacrée au Télévie.

L'Echevin du Commerce, Françoise Pigeolet, en présence du Bourgmestre et des autres membres du Collège communal, a tenu quant à elle un discours stimulant et énergique. Plein de positivité, Françoise PIGEOLET félicite les investissements des membres de l'ACW mais permet aussi à chacun de se remettre en question sur son implication collective ! Une belle prise de parole donc, assortie de rapports d'études réalisées par l'UCM qui ont mis en lumière, sans pour autant verser dans la caricature, les caractéristiques de nos très chers commerçants !

« L'événement qui nous réunit aujourd'hui me donne traditionnellement l'occasion de vous exprimer mon regard sur l'état du commerce wavrien mais aussi de vous apporter quelques informations sur des dossiers et des projets qui vous concernent tout particulièrement.
Je me lance donc...
J'ai reçu de certains d'entre vous des mails faisant état de leur inquiétude face à la fermeture récente de plusieurs magasins en centre-ville. Certes, ce fait n'est pas à négliger, mais il ne faut pas occulter une autre réalité, à savoir l'implantation de nouvelles enseignes sur notre territoire. Quoi qu'il en soit, ce phénomène n'est pas le propre de Wavre...
Selon une étude récente de l'UCM appuyée par l'Agence de Stimulation économique, force est de constater que le commerce indépendant de proximité vit une situation très grave. Le taux de cellules commerciales vides dans les villes atteint 13,5 % en Wallonie. Dans les grandes villes wallonnes, une vitrine sur cinq est vide... Les centres-villes se vident au profit des périphéries et des grandes enseignes.
Toujours selon l'UCM, les commerçants indépendants de proximité wallons seraient courageux, volontaires et... indépendants... Ils seraient en outre assez contents d'eux : tout ce qui leur arrive de bien c'est grâce à eux, et tout ce qui ne va pas n'est pas de leur faute ! J'insiste : ce n'est pas un constat personnel...
Selon le tout récent baromètre de l'UCM Brabant wallon, la situation serait préoccupante pour les commerçants de notre province, en dépit d'une légère amélioration durant ces tous derniers mois (environ 41 % d'entre eux se sentiraient menacés et plus de 6 % s'estimeraient en péril) ; ils pointent quatre causes : la crise et son impact sur le pouvoir d'achat, l'accessibilité, le manque de parking, et l'insécurité.
En termes de menaces planant sur leur activité, ils citent : le développement des magasins franchisés de proximité, la montée du hard-discount, le commerce sur internet, la difficulté d'accéder au crédit, la concurrence de la grande distribution, les tracasseries administratives, les taxes, le coût des charges sociales, ...
Pourtant, ils ne comptent pas changer leur fusil d'épaule : plus de 80 % n'envisagent pas de pratiquer l'e-commerce qui leur semble à l'opposé de leur métier en termes de contact clientèle, et 20 % seulement envisagent la création d'un site web consacré à leur enseigne.
Plus grave encore : la majorité d'entre eux reconnaissent ne pas se soucier du paysage concurrentiel, ni dans leur quartier, ni dans leur ville ou leur région de chalandise. Pire, ils ne veulent rien entendre quand on évoque avec eux les causes de leur insuccès !
Comme je l'avais déjà en toute humilité évoqué lors de mon discours de l'an dernier, l'innovation et la dynamisation s'avèrent donc essentielles. Cela suppose, dans certains cas, une profonde remise en question de la manière de travailler.
Comme le préconise l'UCM, en misant sur la collaboration et l'échange, les commerçants indépendants pourront unir leurs forces et leurs idées pour le développement d'actions conjointes et solidaires. Car un commerçant seul est un commerçant plus faible. L'indépendance de l'indépendant pourrait bien être sa plus grande faiblesse...
Et la Ville me direz-vous ?
La Ville ne peut résoudre l'ensemble des difficultés que rencontrent les commerçants indépendants. Pourtant, je me plais à rappeler que, consciente de l'enjeu que représente le renforcement du dynamisme commercial de Wavre, le Collège mène depuis plusieurs années une politique soucieuse d'offrir aux commerçants un terreau favorable : pas de taxes anti-économiques (sur les locaux commerciaux ou sur les enseignes) et une fiscalité locale parmi les plus basses de Belgique.
En plus d'un soutien financier à l'Association des Commerçants et à l'asbl Wavre Centre-Ville, le budget communal consacre cette année encore des montants importants (205.000 €) à la promotion du commerce. Notre volonté est également de poursuivre le cycle d'ateliers thématiques gratuits à destination des commerçants en partenariat avec l'UCM.
Outre l'enjeu que représentent le dossier privé de réhabilitation de la Galerie des Carmes ainsi que le projet mixte (public/privé) sur le site des Carabiniers et des Fontaines qui modifieront de manière importante le visage de notre centre-ville, je voudrais rappeler que l'élaboration du Schéma de développement commercial, futur outil stratégique d'aide à la décision, est sur les rails.
En termes de travaux en centre-ville, vous devez savoir qu'un montant a été consacré dans le budget 2014 à l'étude pour l'aménagement des rues du Béguinage et de l'Escaille, de la place de la Cure et de la rue Chapelle Reine Elisabeth, et qu'après les travaux d'éclairage des piétonniers du centre-ville, qui furent terminés en 2013, l'égouttage de la rue de la Source est encore à exécuter.
Grâce à mon collègue Luc Gillard, le dossier relatif aux espaces de chargement/déchargement en centre-ville est bouclé et sera soumis au collège communal ce vendredi.
Par ailleurs, pour confirmer l'entrée de notre Ville dans l'ère numérique et la modernité (je fais référence au Google Award qui a récompensé Wavre à la fin de l'année dernière), le Wifi gratuit sera installé dans plusieurs espaces publics (l'HdV et le parvis, la place Cardinal Mercier, le Château de l'Ermitage) faisant ainsi de Wavre une pionnière en la matière.
Des efforts importants sont consentis en termes de fleurissement et d'illuminations (un peu plus chaque année, grâce au travail de la Régie que je tiens à souligner) et des animations culturelles et festives sont régulièrement mises en place pour drainer les chalands.
Parmi les manifestations retenues pour 2014, outre les traditionnels Wavre au cœur de l'été et Wavre au cœur de l'hiver, je citerai notamment :
- un concours de photographies dont la date n'a pas encore été programmée mais qui portera sur le commerce wavrien d'hier et d'aujourd'hui et inclura notamment un concours de vitrines ;

- le Maca Job Day organisé dans l'Hôtel de Ville le 20 mars en collaboration avec l'ALE et le FOREM et visant à faire se rencontrer des personnes en recherche d'emploi et des entreprises. Aussi, si vous avez des emplois à pourvoir, je vous invite à nous le signaler...

- la Boîte de Jazz qui prendra place du 21 mai au 6 juin sur la place Cardinal Mercier dans le cadre d'une tournée nationale. Une heure de spectacle total mêlant musique, parole, projection et effets spéciaux, à raison d'une petite centaine de personnes par représentation et modulable en fonction des différents publics, y compris le public scolaire. Sur scène : Jacques Mercier.

- Je n'oublie pas les animations initiées par l'asbl Wavre Centre-Ville et notamment les jardins d'automne et d'été qui nous réservent toujours de beaux moments de convivialité.

- Et je terminerai avec la 3ème édition de l'Art du Commerce prévue les 25, 26 et 27 avril prochains. Comme j'ai eu l'occasion de le préciser aux commerçants présents lors de la 1ère réunion qui s'est déroulée jeudi dernier, il entre bien dans la volonté du Collège de mettre sur pied un événement qui réponde au maximum à leurs attentes et nous avons déjà pu dégager un certain nombre de pistes qui nous permettront, je l'espère très sincèrement, de faire de cette manifestation une belle vitrine de la spécificité de notre commerce wavrien, de faire connaître vos produits, de persuader le public de la qualité de votre service, et ce, même si la vente n'est pas immédiatement au rendez-vous....
Un des objectifs poursuivis, et non des moindres, est également de favoriser et renforcer les liens entre les commerçants parce que, comme je l'ai évoqué à l'instant, dixit l'UCM, « la vulnérabilité se ressent plus lorsque l'on est seul que quand on fait partie d'un groupe ayant les mêmes préoccupations et les mêmes objectifs. S'isoler des autres commerçants, c'est se rendre plus faible ».

Je sais que c'est également le but poursuivi par le Comité de l'ACW.
Nous travaillons tous dans le même sens : nous avons de l'ambition pour Wavre.
Soyons donc positifs, créatifs, innovants, surprenants.
C'est tout le mal que je nous souhaite pour 2014...
Bonne année à tous ! »

Newsletter

Ville de Wavre sur Facebook

Twitter

Plan du site  Disclaimer  Fiche analytique Copyright