Les conséquences du BREXIT sur le permis de conduire

Les conséquences du BREXIT sur le permis de conduire

Le Royaume-Uni (RU) quitte l'Union européenne (UE) le 29 mars 2019. D'ici là, les deux entités auront le temps de négocier à la fois les conditions du retrait du RU de l'UE et une déclaration ...

Ristourne sur l'eau

Ristourne sur l'eau

Nous avons le plaisir de vous informer que le Conseil communal a reconduit l’octroi de ristournes sur la consommation d’eau dont le décompte annuel sera émis durant l’année 2020.Vous trouve...

Forfait annuel en faveur des personnes handicapées - Télédistribution

Forfait annuel en faveur des personnes handicapées - Télédistribution

Nous avons le plaisir de vous informer que le Conseil communal a décidé d’octroyer un forfait annuel de 40 € sur le prix de l’abonnement à la télédistribution quel que soit l’opérateur...

Conférence « La vie secrète des abeilles et des champignons »

Conférence « La vie secrète des abeilles et des champignons »

Il aura fallu 30 ans à un mycologue américain passionné d’abeilles mellifères pour découvrir que celles-ci entretiennent depuis des millénaires un lien vital avec les mycéliums et les champ...

Des ruches sur le toit de l’Hôtel de Ville

Des ruches sur le toit de l’Hôtel de Ville

En tant que commune « Maya », Wavre s’est engagée, entre autres, à développer des espaces propices à la vie des abeilles. Une des actions répertoriées dans ce plan est d’envisager de mettre à disposition des apiculteurs des sites pour le dépôt de ruches. La Ville de Wavre a décidé d’aller plus loin dans la démarche et d’héberger elle-même quelques essaims d’abeilles sur le toit de l’Hôtel de Ville.

La Ville de Wavre a donc installé trois ruches en plein cœur de la ville, sur le toit du cloître de l’Hôtel de Ville. Elles ont été placées le 13 avril dernier par une employée du Service Plan Vert, apicultrice de formation.

Bienvenue à « L’Api du Maca » !

L’api ? Un terme wallon d’apiculture bien de chez nous qui désigne l’endroit d’installation d’un ensemble de ruches.

Les petites maisonnettes en bois ont été traitées naturellement et les colonies d’abeilles proviennent d’un apiculteur de la région de Jodoigne. Les abeilles sont donc bel et bien autochtones et ont été sélectionnées pour leur comportement non agressif envers l’homme, contrairement à certains essaims parfois importés d’Afrique par exemple.

Les abeilles se nourrissent exclusivement de pollen et les risques pour l’homme sont très faibles puisque, contrairement aux guêpes par exemple, les abeilles ne viennent pas goûter aux glaces des enfants, aux salades de tomates lors des barbecues ou aux sodas sucrés en été. Elles iront butiner les fleurs de la ville dans les jardins des Wavriens, au parc Nelson Mandela ou encore au Jardin Communautaire de l’Orangerie. Leur rayon d’action est estimé à environ 3km et elles voleront ainsi tout autour de la ville.

La Ville de Wavre espère pouvoir récolter son premier « Miel du Maca » au cours du mois de juillet.

Pour les apercevoir, entrez dans le bâtiment n°3 Place de l’Hôtel de Ville, l’ancien Hôtel de Police et empruntez l’escalier jusqu’à l’entresol du deuxième étage. La porte vitrée donne sur le toit du cloître et vous permettra d’observer le ballet des abeilles. Entrée interdite sur le toit.

Newsletter

inscription newsletter

Ville de Wavre sur Facebook

Twitter

Plan du site  Disclaimer  Fiche analytique Copyright  Politique en matière de cookies