En 2019, la Ville de Wavre signait la Convention des Maires, une initiative européenne rassemblant des villes, des communes ou des régions s'engageant à réduire leurs émissions de CO2 de 40 % d'ici 2030. Il faut à présent transformer cet engagement en actions concrètes.

NEWS : Nous recrutons un panel citoyen !

Dans le cadre de l'élaboration du Plan Énergie Climat, la Ville de Wavre a besoin de vous ! La dynamique participative est un élément crucial de ce projet. Dans un premier temps, ce sont différents services de l’administration ainsi que des acteurs volontaires « experts » du territoire qui s’associeront pour proposer des actions permettant d’atteindre nos objectifs pour 2030.

Dans un second temps, les actions proposées seront soumises au panel citoyen lors de trois rencontres aux dates suivantes : lundi 5/9, mardi 13/9 et mercredi 21/9. Ces rencontres auront lieu en soirée.

Le panel citoyen est donc une opportunité pour vous de rendre un avis sur les propositions du plan d’actions, de débattre sur celles-ci et d'y apporter d'éventuelles modifications.

En effet tout le monde est concerné par le changement climatique ! Tant l’administration communale, que les citoyens et citoyen·ne·s, les agriculteur·rice·s, les entreprises et les collectivités locales. Il est important que chacun·e puisse s’informer et s’impliquer dans ce processus.

 

Je Postule au panel citoyen

Composition du panel et conditions

Nous sommes à la recherche de 12 personnes préoccupées par les questions climatiques, énergétiques et de durabilité, prêtes à s’engager bénévolement pour trois rencontres (lundi 5/9, mardi 13/9 et mercredi 21/9). Nous souhaitons former un panel le plus représentatif possible de la population. Tout le monde est le bienvenu !

Conditions pour pouvoir déposer sa candidature :

  • Être Wavrien ou travailleur wavrien
  • Être âgé d’au moins 16 ans
  • Fournir une lettre de motivation et répondre à un petit questionnaire
  • Être disponible pour les trois rencontres du panel citoyen
  • Être en accord avec le dispositif proposé en signant une charte
  • Ne pas être mandataire politique au conseil communal

Une courte lettre de motivation est demandée afin d’évaluer votre enthousiasme pour le projet ainsi que pour avoir quelques informations pertinentes concernant votre parcours.

 

Le PAEDC ou Plan d'Actions en faveur de l'Énergie Durable et du Climat

Le PAEDC dérive d’une initiative européenne appelée « Convention des Maires », rassemblant des collectivités locales et/ou régionales désireuses de lutter contre le changement climatique et de mettre en place des politiques énergétiques durables. Il s’agit d’un engagement volontaire ayant pour objectif de réduire ses émissions de gaz à effet de serre et d’augmenter la résilience du territoire face au changement climatique.

Pourquoi un Plan Énergie Climat ?

En septembre 2019, la Ville de Wavre, comme plus de 10.000 collectivités locales et régionales, a adhéré à la « Convention des Maires », s’engageant à contribuer à l’effort collectif consistant à accélérer la réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre (GES) sur son territoire.

La réalisation d'un Plan Énergie Climat prend tout son sens au regard des priorités que la Ville de Wavre s'est fixé concernant le développement durable et la transition énergétique. Le Plan Climat constitue une excellente feuille de route afin d'atteindre nos objectifs climatiques et énergétiques.

Concrètement c'est quoi un plan climat ?

Un plan Energie Climat, c’est un plan qui vise 3 objectifs principaux :

  1. La réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40 % sur le territoire communal d’ici 2030 (l’année de référence du calcul étant 2006) ; on parle d’atténuation
  2. L’amélioration de la capacité du territoire à faire face au changement climatique. C’est ce qu’on appelle la résilience territoriale ; on va parler d’adaptation
  3. La lutte contre la précarité énergétique

Il se déroule en plusieurs phases : la phase de diagnostic, la phase d’élaboration du plan, de mise en œuvre et de suivi.

La phase de diagnostic permet de faire un état des lieux :

  • Inventaire de référence des émissions du patrimoine communal et du territoire dans sa globalité
  • Étude de vulnérabilité du territoire au changement climatique ((inondations, vagues de chaleur, sécheresses…) ;
  • État des lieux des actions déjà mises en place pour réduire les émissions ;
  • Estimation du potentiel de développement des énergies renouvelables ;

La phase d’élaboration consiste à établir des objectifs de réduction (par exemple -30 % de réduction des émissions dans le secteur du logement) et à s’accorder sur des actions qui permettront d’atteindre ces objectifs (ex : isolation de 1000 toitures dans le secteur privé).

Mais aussi de mettre en place d’une dynamique participative impliquée dans le choix des actions et de fournir un avis sur les actions proposées.

La phase de mise en œuvre est la phase la plus compliquée, nécessitant de mettre en application les actions planifiées. Pour ce faire, il faut s’assurer que chaque action est bien décrite et soigneusement pensée : budget, planning, sources de financement, responsabilités…

La phase de suivi consiste à monitorer la mise en application des actions ; Il est nécessaire que des indicateurs soient choisis pour chaque action, lorsque c’est possible.

Le PAEDC, est appelé à s’enrichir et à grandir continuellement. Il s’étale jusqu’en 2030 et il vient compléter ce qui est déjà accompli en matière de mobilité, urbanisation, espaces verts, énergie,…

Et le réchauffement climatique dans tout ça ?

À l’heure actuelle, c’est le terme changement climatique qui est globalement utilisé.

Le réchauffement climatique est bien présent et dérègle le climat global de la planète. Bien que des variations climatiques puissent être naturelles, on constate depuis le début du 19e siècle que les activités humaines engendrent de fortes fluctuations du climat mondial. En effet, celles-ci consomment d’énormes quantités d’énergies fossiles (telles que le charbon, le pétrole ou le gaz) ; ces consommations produisent des gaz à effet de serre (GES).

Au-delà du réchauffement climatique, des évènements extrêmes sont également observés de manière plus fréquente et plus intense : inondations, canicules, tempêtes et ouragans, incendies et feux de forêt ou encore sécheresses.

Voici quelques courtes vidéos explicatives sur le changement climatique :

À Wavre où en est-on ?

Nous avons établi un diagnostic et identifié que ce sont les secteurs du transport (45 %) et du logement (31 %) qui sont les plus émetteurs d’émissions de gaz à effet de serre. Maintenant il est temps de mettre sur pied un plan d’actions qui permettra à la Ville d’atteindre ses objectifs. Et pour ce faire, nous avons besoin des citoyens !